Visiter Venise en 3 jours : jour 1

Venise. Rien qu’à lire son nom, si vous n’avez pas encore visité la cité italienne, vous avez des images en tête. Visiter Venise en 3 jours est la juste durée pour profiter pleinement des nombreux charmes que propose la célèbre ville italienne.

  • La place Saint Marc
  • les gondoles (🎶laisse les gondoles à Venise 🎶)
  • le pont Rialto
  • le pont des Soupirs
  • les ruelles colorées où seul l’accès en bateau est possible,

Les charmes de Venise sont nombreux. Voici donc mon programme pour visiter Venise en 3 jours en n’oubliant pas au programme de vous rendre sur les îles voisines de Murano et Burano.

  1. Visiter Venise en 3 jours : jour 1, visite des îles de Burano et Murano
  2. Visiter Venise en 3 jours : jour 2, les grands classiques, de la place Saint Marc à la Biennale
  3. Visiter Venise en 3 jours : jour 3, se perdre dans les ruelles du Cannaregio

Premier épisode que je vous propose dans cet article : les îles de Burano et Murano

Jour 1 : visite des îles de Burano et Murano

Plutôt que de se plonger directement dans Venise,  j’ai opté cette année pour une nuit dans le seul hôtel de luxe de l’île de Murano : LaGare Hotel. Bien évidemment, vous pouvez choisir de terminer votre visite par les îles de Murano et Burano.

LaGare Hôtel : le seul hôtel sur l’île de Murano

Venise en tant que ville touristique ne manque pas de logements à vous proposer. En fonction de la période à laquelle vous partirez, vous pouvez facilement trouver votre choix. Les hôtels 4 et 5 étoiles sont très nombreux, et si vous vous débrouillez bien, vous pouvez vous faire plaisir pour à peine 100 euros / nuit.

En restant 3 nuits sur place, et en aimant bien tester différents lieux, j’ai donc opté pour une première nuit à l’hôtel LaGare situé sur l’île de Murano. Cet hôtel fait partie de la chaîne MGallery by Sofitel que j’avais déjà eu l’occasion de tester à Bangkok.

Les chambres sont modernes (tout comme son couloir sombre), le buffet petit-déjeuner copieux et surtout il est sur l’île de Murano. L’un des plus de cet hôtel situé sur l’île de Murano, il propose sa propre navette gratuite toutes les heures, depuis l’aéroport pour arriver en bateau. Idéal quand vous sortez de votre avion.

Rester et dormir sur l’île de Murano vous permet de profiter d’une balade matinale, sans aucun touriste si vous aimez vous lever tôt.

Seul inconvénient, les restaurants y sont peu nombreux.  Au delà du restaurant même de l’hôtel LaGare (que je n’ai pas testé), voici deux adresses typiquement italiennes de restaurant sur l’île de Murano que je vous conseille :

  • L’Osteria Al Duomo Murano Venezia : quelques pizzas bizarres proposées à la carte (pizza à la poire, pizza à l’ananas, restez donc sur les classiques).
  • Le Versus Meriadianem : l’un des seuls restaurants de l’île ou vous pourrez profiter d’une jolie vue si vous y déjeunez.

Visiter l’île de Murano

Autant se le dire tout de suite, vous pouvez voir les principaux charmes de l’île de Murano en 2 à 3 heures. Mon conseil si vous n’y dormez pas. Arriver le matin tôt avant 9h, pour ne pas avoir trop de touristes sur places et restez y jusqu’à l’heure du déjeuner.

Vous aurez alors l’occasion de vous :

  • balader le long des deux principaux canaux : le Canale degli Angeli, le canal principal par lequel vous arriverez et le Canale Serenalle, le long duquel se trouve la majorité des restaurants.
  • rendre jusqu’au phare.
  • visiter une verrerie pour y voir une démonstration de soufflage de verre. La plupart font payer la visite (entre 3 et 5 euros) mais celle-ci est gratuite : la  Verrerie artistique Emmedue.

Si vous avez visité auparavant Venise, vous serez peut être un peu déçu par Murano, surtout connue pour sa verrerie. Pour autant, les endroits pour y faire de belles photos sont nombreux en allant au delà des deux principaux canaux.

Visite de l’île de Burano et ses maisons colorées

Burano est une île plus éloignée que l’île de Murano. Cependant, vous pourrez emprunter le même bateau que celui que vous avez pris depuis Venise pour vous rendre à Murano, à savoir la ligne 12. Comptez environ 50 minutes de trajet depuis Venise et 1 heure pour visiter l’île de Burano.

L’île est moins grande aussi et est connue pour les façades de ses maisons colorées. Amateurs de photographie, vous allez vous faire plaisir. Les façades des maisons y sont clairement colorées, bien plus que ce que vous verrez à Venise ou Murano où les couleurs sont plus pastel ou passées.

 À l’origine, les pêcheurs peignaient leur maison de différentes couleurs pour se repérer et reconnaître leur maison en cas de brume (à Venise, le brouillard est particulièrement dense, surtout en hiver). Aujourd’hui encore, les habitants ont l’obligation de repeindre leur maison une fois par an de cette même couleur. Tout le monde ne semble pas respecter cette obligation semble-t-il.

Si vous souhaitez, vous pouvez ensuite également vous rendre à Torcello… une île proche qui compte plus que 14 habitants. On est loin des 5 000 habitants que compte l’île de Murano pour comparaison.