Pourquoi vous devez visiter la Croatie pour votre prochain voyage ?

L’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Grèce (et bien sûr la France) trustent fréquemment les premières places de nos recherches quand on souhaite voyager en Europe au moment de l’été. Si j’aime partir loin, nous avons en Europe de nombreux paysages et lieux à découvrir à 2 ou 3 heures d’avion maximum. Il faut dire que nos flux Instagram nous ont suffisamment montrer les photos de Santorin, d’Ibiza ou de capitales comme Rome, Londres ou Lisbonne pour se dire : quelle destination en Europe reste-t-il à faire ?

J’avoue que spontanément la Croatie n’arrivait pas en tête de ces pays. La finale gagnée en Coupe du Monde m’a incité à venir découvrir ce pays pendant quelques jours. Ce pays ? Uniquement la région de la Dalmatie du Sud que j’ai découpée en 3 étapes dont j’aurai l’occasion de vous parler lors de 3 prochains articles. Promis, vous aurez toutes les photos et autres bons plans pour ne rien rater à Dubrovnik, sur l’île encore méconnue de Mljet et celle de Korcula.

La région des Balkans de manière plus large, le long des côtes de l’Adriatique offre des paysages méditerranéens gorgés de soleil et découpés par les montagnes et les criques. De quoi se faire plaisir pour les amoureux de photographie, de plongée mais aussi de vélo (faut-il aimer les parcours semi-montagneux toutefois). Mais ce ne sont que quelques raisons de vouloir visiter la Croatie en été ou à toute autre saison ensoleillée. Je vous donne cinq raisons que j’ai retenues de ces quelques jours passés en Croatie.

Croatie rime avec soleil garanti

On pourrait se croire en Grèce par bien des égards et le premier d’entre eux est le climat. Ici, c’est ciel bleu garanti et mer aux eaux calmes et transparentes. La région est prisée des bateaux de croisière mais aussi de yatchs de riches propriétaires jetant l’encre dans les nombreuses criques que proposent les îles du pays. Avec plus de 110 îles ou îlots, la Croatie fait de la concurrence à la Grèce également sur ce critère.

Redécouvrir le charme des criques et de la plongée

Ces eaux claires et les montagnes dominent le paysage de la Dalmatie du Sud (partie extrême sud de la Croatie à la frontière avec le Monténégro). Vous aurez alors l’embarras du choix pour trouver le spot à votre goût. Pensez juste bien à vos indispensables masque de plongée, tuba, et palmes pour en profiter pleinement. De nombreuses compagnies proposent des séjours le long des côtes pour une journée (au départ de Dubrovnik par exemple) mais aussi pour 3 jours ou une semaine. Personnellement, ce n’était pas le mode choisi pour ce voyage où je voulais également laisser une large place à la nature et la randonnée.

Les parcs naturels (île de Mljet, parc de Krka…)

Que ce soit pour admirer les cascades dans le parc de Krka ou se perdre dans les chemins du parc national de l’île de Mljet, les amateurs de randonnée pourront s’y donner à coeur joie. Les parcours sont simples et clairement balisés donc peu de chances de vivre la grande aventure pour autant. Le retour de quelques amis, déçus du parc de, m’ont poussé à préférer tester l’île de Mljet. J’aurai l’occasion de vous détailler mon séjour pendant 48 heures sur cette île, encore largement préservée du tourisme de masse. C’est bien simple, ici aucun  hôtel de luxe mais seulement beaucoup d’appartements à réserver pour vivre face à la mer dans de petits villages qui parsèment les 50km de long que fait l’île de Mljet.

Dubrovnik, la perle de l’Adriatique

Dubrovnik, la ville principale de cette région sud de la Croatie est clairement l’un des joyaux du pays. Si ce n’est pas la ville la plus peuplée, Dubrovnik en est clairement l’une qui témoigne d’une histoire riche. Sa vieille ville entourée de ces célèbres remparts vous offriront des points de vues magiques sur la mer ou les îles a quelques centaines de mètre. Se ballader et se perdre dans les ruelles de la vieille ville est une sensation toujours agréable, puisque aucune voiture (mais beaucoup de groupes de touristes) ne viendra vous déranger. On se croit dans certaines villes des Pouilles en Italie du Sud ou bien à Venise, toute proportion gardée. J’aurai l’occasion de vous en reparler mais également de la « nouvelle ville » offrant du coté de Lapad notamment quelques spots très agréables pour se reposer.

Poisson, poulpe et fruits de mer

Si je vous demande ce que vous connaissez de la gastronomie des Balkans ou de la Croatie, il y a fort à parier que je vous pose une colle. Je ne suis pas un grand aventurier de la gastronomie préférant miser sur des classiques. De précédents lors de voyages en Finlande, République Tchèque, Ukraine ou Sri Lanka m’ont laissé quelques souvenirs gustatifs… particuliers.

Ici, les cuisines méditerranéenne et italienne sont au menu. Je vous conseille par exemple de tester les spaghettis au homard, ou bien encore le poulpe under the bell (sorte de ragoût de poulpe). Vous pouvez aussi rester sur une salade de poulpe agrémentés de quelques tomates savoureuses ou le calamar accompagné de légumes grillés. Le poisson ici se déguste grillé au feu de bois, un délice pour les amoureux des produits de la mer.

J’aurai l’occasion de vous partager quelques adresses testées pendant ce séjour dans la suite des articles que je vous proposerai ces prochains jours.

J’aurai pu aussi vous parler des charmes de d’autres îles comme celle de Korcula ou celle connu de Hvar ou des villes comme Split mais pour cela prévoyez deux semaines de séjour dans la région pour vraiment en profiter. Et oui, cela doit rester des vacances !

En tout cas, cette escapade en Croatie pour quelques jours m’a clairement donné envie de visiter les régions voisines comme le Monténegro ou bien de remonter pour découvrir les paysages croates en centre des terres ou au Nord.

2 commentaires

  1. COUSIN dit :

    Lapad c top sur mon Laptop

Les commentaires sont clos.