Le musée des Confluences à Lyon dévoile son architecture

Ouvert depuis fin 2014, le musée des Confluences s’est taillé une place de choix dans le décor touristique et architectural lyonnais. Avec plus de 800 000 visites par an, il permet aux amateurs et néophytes de profiter d’un musée d’histoire naturelle, d’anthropologie, des sociétés et des civilisations. S’il tient son nom du quartier de Lyon dans lequel il est implanté, La Confluence, point de rencontre entre le Rhône et la Saône, son nom marque aussi, volontairement, les confluences des savoirs en un même lieu.

Néanmoins, si je vous parle ici du Musée des Confluences à Lyon, c’est moins pour les oeuvres et les expositions qu’il présente, mais plutôt pour son architecture extérieure (et intérieure) qui est aussi sa marque de fabrique. Lors d’un (court) séjour récent à Lyon, je n’ai donc pas pu m’empêcher de m’y attarder quelques temps pour dégainer mon Fufifilm XT-2.

Pour ceux qui aimeraient quelques informations « techniques » sur l’architecture du Musée des Confluences, voici 3 informations que j’ai notées :

  • L’architecture du musée est d’un style déconstructiviste réalisé par l’agence d’architecture Coop Himmelb(l)au.

  • La philosophie architecturale est la même que celle définie pour l’Opéra de Shang sha (International Conference Center) de Dalian en Chine.

  • Le musée mesure 190 mètres de long, sur 90 de large et 41 mètres de haut.

Voici le résultat en photos (avec des photos en noir et blanc que vous ne trouverez pas sur Instagram par exemple puisque je ne poste que des photos « couleurs » sur mon compte @thefrenchteur. A ce titre, n’hésitez pas à me suivre de nombreux nouveaux voyages à vous parler dont le prochain au Lesotho et Afrique du Sud. Justement mon avion m’attend !

Architecture du musée des confluences à Lyon
architecture moderne du musée des confluences de lyon
Musée des confluences de lyon